730 Baby (et des brouettes) !

C’était il y a 3 ans, un beau mois d’Avril 2008. J’étais en Italie lors de mon stage professionnel, et je m’ennuyais comme un lion en cage. Impossible de discuter avec mes amis en France via messagerie instantanée car mon entreprise bloquait tout, et le téléphone me revenait trop cher… Je me suis aperçue qu’un site de rencontres permettait de retrouver ses contacts mail via sa plateforme et proposait un système de tchat. Ni une ni deux, je me connecte, m’inscris et en informe tous mes amis. C’était également l’occasion de se mettre sur le réseau italien afin de trouver des gens pour discuter, voire pour organiser des soirées car rappelez-vous, j’étais toute seule, friendless…

Non seulement j’étais sur le réseau italien, mais aussi sur le réseau français. Je recevais donc des messages de toute la France, et notamment des messages de types venus chercher leur pseudo âme soeur… ce qui n’était absolument pas mon cas. Là-bas sur ma péninsule, je ne pensais qu’à trouver des gens pour discuter et me sentir moins abandonnée.

Ce site a occupé de nombreuses heures de mes journées de stage. Il m’a notamment aidée à perfectionner ma langue italienne puisque je parlais essentiellement à des italiens. Puis un jour j’ai reçu un message d’un français. Un simple et efficace : « Salut, ça va ? ». N’y prêtant jamais attention, je ne saurais t’expliquer pourquoi je me suis amusée à regarder la photo de cette personne. Et là, deux yeux d’un bleu magnifique ont attiré toute ma considération. J’ai répondu sans m’attendre à quoi que ce soit, mais ces yeux m’avaient charmée. Son prénom moins en revanche. Pourtant un très joli prénom, mais qui rappelait de très mauvais souvenirs. Je décide de faire table rase un moment et je discute sans trop me soucier de la suite.

Un jeune homme gentil et qui ne vit pas très loin de chez moi, en France. J’ai donc fait une exception et je ne l’ai pas regretté. On a discuté pendant plusieurs jours, plusieurs semaines, de tout et de rien. On a très vite eu envie de se rencontrer, comme si c’était évident. Je suis rentrée en France et après avoir remis de l’ordre dans ma tête pendant 2 jours, nous nous sommes rencontrés. Un après-midi sympathique, à se parler comme si l’on se connaissait depuis toujours, à plaisanter sur l’un et l’autre.

On s’est tout naturellement mis ensemble mais loin du superbe conte de fées, ça n’a pas marché ! Trop de différences, trop de désaccords… On s’est séparés tout aussi naturellement. Et même si je sentais venir la séparation, j’en ai beaucoup souffert. Les premiers temps ont été difficiles jusqu’au jour où j’ai décidé de me prendre en main considérablement. Nous sommes restés en contact pendant quasiment un an sans jamais se revoir, ou presque… On s’appelait de temps à autre, on se parlait sur MSN, on s’envoyait des sms etc. Mais sans aucune arrière pensée.

Et puis on s’est revus lors d’une belle après-midi ensoleillée après qu’il m’ait cherchée de partout à l’endroit indiqué (il ne trouverait pas de l’eau à la mer…), qu’il ait commencé à s’énerver après moi au téléphone en rouspétant que je ne suis pas là où je devais être, qu’il ne me trouve pas etc. Une fois qu’il m’a vue, la colère s’est dissipée et nous avons commencé à papoter, à se taquiner etc. un peu comme avant, comme si rien n’avait changé, comme si une année ne s’était pas écoulée.

Non cette relation ne partait pas gagnante puisque l’on s’accordait une nouvelle chance. Il n’était plus question de vivre comme avant. Et ma foi, cette nouvelle chance a été la bonne. Passés les 6 premiers mois, on ne pensait même plus à un échec, il avait plaisanté en disant : « Après 6 mois ? Prochaine étape, 40 ans ! ». Deux ans que l’on ne se quitte plus, un an que l’on vit ensemble (officiellement depuis 9 mois), et des projets plein la tête. Lui et moi c’est un cocktail explosif : on s’engueule, on crie, on se taquine, on rigole, on se chamaille tout le temps. Eh oui, on ne s’ennuie pas chez nous !

Lui c’est Monsieur Surnoms, il adore ça et je dois en avoir au minimum un par jour. Il y en a pour tous les goûts  : des surnoms en référence aux animaux, d’autres comme la première lettre de mon nom de famille et ses variantes etc. C’est aussi un grand enfant qui réclame toujours des petits câlins à toute heure de la journée, un enfant qui saute sur le lit, un enfant qui refuse de se lever le matin, un enfant qui ne range pas ses affaires et un enfant qui préfère demander avant de chercher !

Tu penses bien qu’avec un spécimen comme celui-ci, il fallait bien que je me défende ! J’ai donc petit à petit creusé ma place dans son univers. J’ai d’abord réussi à piquer sa place dans le lit (grande victoire !), réussi à lui faire prendre de vrais petits déjeuners (tu sais tout le tralala jus d’orange, tartines, café…), réussi à lui faire dire à ses parents qu’il était en couple (ça c’était le gros challenge !) et que c’était sérieux (eh oui !)…

J’ai encore beaucoup de choses à réussir… comme le faire aller sur mon île, le faire monter à Paris pour voir mes amis, lui faire comprendre que Ruben et Diego ne sont pas des prénoms que j’aime et par dessus tout, que les chaussettes sales se rangent dans le panier à linge sale et non par terre tels des galets du Petit Poucet !

La suite ? On a envie d’un tas de choses, mais on se laisse le temps de les savourer pour les apprécier d’autant plus.

Je ne vais pas m’étendre plus car c’est mon petit jardin secret et que je souhaite en garder le plus possible au fond de moi. Je nous souhaite donc encore une fois un Très Joyeux Anniversaire. Et comme il me l’a si bien fait remarquer Vendredi avec son petit sourire en coin : « Plus que 38 ans ! ».

Je l’aime mon bébé fou ♥

 

 

730 Baby (et des brouettes) !
Note cet article !

22 thoughts on “730 Baby (et des brouettes) !

  1. Superbe histoire …
    Je ne sais pas si c’est normal, mais quelque part, ça me rappelle combien c’est une chance de trouver quelqu’un et que ça fonctionne!
    Et en ce début de semaine un peu morne niveau temps, après un weekend pas si folichon que çà, après une série de pépins de santé … Ça me redonne la pêche!
    Merci. 🙂

    1. Oui c’est une chance car souvent on cherche pendant longtemps et on commence à perdre espoir… J’ai cherché pendant des années, j’ai eu de longues périodes de célibat, et un jour je l’ai trouvé par le plus grand des hasards… Comme quoi, des fois ça ne tient pas à grand chose ! Merci !

    1. Merci MissBavarde ! On essaye de ne pas être un couple guimauve, mais des fois ça fait du bien de montrer qu’on s’aime… Mais c’est très rare, après on pourra plus se moquer des autres qui le font tout le temps :p Merci !!

    1. Il faut un temps pour tout ! Pour ma part, ça s’est fait tout seul. Un jour, je ne suis plus rentrée chez mes parents. Et depuis la fin du mois de Juillet nous avons notre appartement. La vraie vie à deux, ça change ! Merci !!

  2. Ah, la vie à deux, ça change la vie! Et moi je dis vive Internet en qui je ne croyais pas avant de rencontrer mon Prince Pas Charmant…
    Je vous souhaite encore 38 années merveilleuses et une bonne poignée d’autres tout aussi heureuses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *