Calendar Girl : mon avis sur le tome 2 « Février »

Allez, j’ai pas mal de temps à rattraper pour pouvoir rédiger de manière un peu plus cohérente avec le délai de publication des nouveaux bouquins (d’autant que je ne vais pas tarder à lire celui du mois de Mai) ! Du coup je vous livre mon avis sur le tome 2 de Calendar Girl, qui est donc sorti au mois de Février dont il porte évidemment le nom. Je vous résume un peu la situation pour entamer la suite des aventures de Mia !

Petit résumé de Calendar Girl Février

Dans ce second volet (pour lire mon avis sur « Janvier » , cliquez ici), on retrouve Mia Saunders qui a laissé Wes (son premier client, auquel elle s’est vraiment attachée et qui lui avait proposé de rester et de régler la dette de son père) avec un nouveau contrat qu’elle devra mener à bien dans la ville de Seattle. Son deuxième client est un célèbre artiste peintre français ; Alec ; pour lequel elle devra tenir le rôle de Muse pendant un mois complet.

Avis Calendar Girl Tome 2 Fevrier

Mon avis sur Calendar Girl Février 4/5

Après avoir découvert Mia Saunders et l’intrigue de la saga New Romance « Calendar Girl », on aurait pu s’attendre à une histoire similaire : un nouveau client, une nouvelle amourette. Ce qui, en toute honnêteté, m’aurait légèrement blasée puis lassée. Mais ce n’est pas du tout le cas et il faudra continuer avec le tome 3 « Mars » pour s’en convaincre !

L’auteure Audrey Carlan nous invite dans un autre univers qui permet de suivre une histoire dans une autre autre. On pourrait croire que Mia, dans la fraîcheur de ses 24 ans, aurait pu se dire qu’après tout, 1 mec différent dans son lit chaque mois pendant un an était une expérience inédite… mais même en ayant l’esprit ouvert, c’est une vision un peu réductrice pour une jeune femme moderne.

Le personnage d’Alec peut nous sembler insignifiant, aux antipodes d’un véritable french lover (et français tout court !), mais il contribue surtout à nous convaincre que Wes est fait pour Mia et qu’elle ne veut que lui. Forcément, il n’a pas l’humour de Wes, ni si son élégance. Et alors ? Son atout, c’est de représenter tout simplement un fantasme en chair et en os : un amant endurant au corps de rêve. Même si les pensées de Mia vont vers Wes, on se rend vite compte qu’elle apprend à apprécier son client français, son accent, sa façon de la regarder, de l’appeler et de l’aimer.

Chronique Calendar Girl Fevrier

C’est une vision nouvelle de l’amour que l’on découvre avec joie et que j’ai beaucoup appréciée. Certes, Alex ne possède aucune des qualités que l’on reconnaît à Wes, mais cela au final n’a que peu d’intérêt. On parvient aisément à faire abstraction de cette envie irrémédiable de voir Wes revenir ou Mia lui crier ses sentiments… pour se concentrer sur ce qu’elle vit dans ce second tome !

Poursuivez la lecture de Calendar Girl, c’est le seul conseil que je peux vous donner car le troisième volet et encore meilleur 😉

Pour lire ma chronique suivante sur le tome 3 Mars, cliquez sur le livre ci-dessous :

Calendar Girl Mars

Retrouvez mes précédentes chroniques sur la série Calendar Girl en cliquant directement sur le livre !

Calendar Girl Janvier

Calendar Girl : mon avis sur le tome 2 « Février »
5 (100%) 2 votes

2 thoughts on “Calendar Girl : mon avis sur le tome 2 « Février »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *