Choisir le prénom de bébé… et se mettre d’accord !

Trouver le prénom idéal pour son enfant, ce n’est pas une mince affaire. Et je sais de quoi je parle… car à sept mois et demi de grossesse, quand j’ai dû être alitée pendant une semaine pour que bébé n’arrive pas trop tôt, nous n’avions toujours pas choisi le prénom que notre fille allait porter !

choisir-prenom-bebe-fille

Pendant des mois, nous avons réfléchi à ce prénom qui devait nous correspondre, qui ne soit pas trop difficile à porter, qui ne soit pas connoté, qui ne soit pas trop commun ni trop donné… et surtout qui nous mette d’accord ! Durant des années nous n’avions qu’un seul et unique prénom qui nous plaisait et du coup, nous nous étions toujours dit que si nous devions avoir une fille, elle s’appellerait comme tel : un joli prénom de Marcel Pagnol 🙂

C’était sans compter sur l’irrésistible envie que j’ai eue à deux mois de grossesse, de commencer à m’intéresser à d’autres prénoms féminins. Eh oui, en l’espace de quelques années, de l’eau avait coulé sous les ponts et le prénom que j’aimais beaucoup me plaisait toujours, certes, mais pas autant que je l’imaginais, et surtout, je n’étais plus sûre de vouloir le donner à ma fille. Tout le monde me disait qu’il était très commun, qu’on l’entendait partout… Je n’ai jamais voulu faire dans l’original, mais quand on a – comme moi – un prénom qui court les rues… c’est chiant !

J’ai donc décidé de m’ouvrir à d’autres prénoms de fille afin de trouver LE prénom de ma fille. Mais comme pour beaucoup de choses, c’est très compliqué de se mettre d’accord avec son papa qui ne comprenait pas pourquoi on devrait trouver un autre prénom puisqu’il avait toujours été question de lui donner celui qui nous plaisait depuis le début. Il a fini par lui aussi s’ouvrir à d’autres prénoms… et nous nous sommes mis à éplucher tous les sites de prénoms… sans exception !

Nous étions quand même d’accord sur une seule chose : nous ne dirions pas le prénom avant la naissance. Mais encore fallait-il l’avoir choisi !!

prenom-bebe-fille

A partir du moment où nous avons dit cela, nous avons attisé la curiosité de nos amis… évidemment ! Ils ont donc tout naturellement commencé à donner 36 000 prénoms, pour savoir si certains faisaient partie de notre « short-list » .

Étrangement, le prénom que notre fille a reçu à la naissance n’a été cité qu’une seule fois vite fait par une des amies. En dehors de nos familles qui savaient que ce prénom nous plaisait beaucoup, personne ne s’en doutait vraiment je pense.

Bon, je vais te passer des mois de recherche, d’hésitation, d’engueulade, de questions fréquentes… je vais te raconter comment nous avons décidé que ce serait CE prénom qu’elle aurait. Je t’ai dit que j’étais alitée car j’avais trop de contractions et que je devais gagner du temps pour que bébé n’arrive pas en prématurité importante et donc entrer officiellement dans le 9ème mois de grossesse. Au bout d’une dizaine de jours, j’ai repris le cours normal de ma vie et j’ai recommencé à sortir, à conduire etc. de façon à ce que le travail de mon col se relance tout seul.

Le lundi, j’ai rendez-vous pour un énième monitoring et je suis dégoûtée car j’ai pris un kilo sur la balance (13 kg au total) depuis une semaine, et qu’il ne compte pas partir : non, non, il s’est bel et bien installé !! Sachant que j’ai encore 1 mois à tenir, je risque d’en prendre encore combien à ce rythme ?!

C’est aussi à ce moment-là que je me demande comment je vais bien pouvoir tenir encore un moins tellement j’ai l’impression qu’elle est basse et qu’elle veut sortir ! C’est bien simple, dès le Lundi, j’ai dit que je ne me voyais même pas finir la semaine. Toute la semaine, je me dis qu’il n’est pas possible que cela dure encore très longtemps…

Le Dimanche, je suis crevée, la veille j’étais sortie toute la journée, là je n’ai pas envie de bouger je veux juste lézarder sur le canapé avec mon chéri. Vers 17h-18h, il se tourne vers moi et décrète que l’on doit se mettre d’accord sur un prénom, qu’il sait que j’aime un prénom en particulier, que ce n’est pas son préféré mais que s’il me plaît vraiment, il est d’accord pour que l’on appelle notre fille ainsi.

Je te mets sur la piste, c’est le prénom d’une Reine d’Angleterre 🙂

prenoms-bebe-fille

C’est donc à ce moment-là, en l’espace de cinq petites minutes, que nous avons choisi le prénom de notre bébé, notre petite fille avait un prénom validé par ses deux parents avant sa naissance !! Cela relevait quasiment du miracle.

Ce jour-là était également très particulier car c’était la deadline que nous nous étions fixée avec le papa de mon chéri qui suivait ma grossesse puisqu’il est obstétricien.

Bébé avait donc attendu le maximum possible pour naître dans les meilleures conditions et avait même attendu que nous lui trouvions un prénom. Crois-le ou non, mais quand nous avons choisi son prénom, dans l’heure qui a suivi cet instant, de très belles contractions ont commencé à se faire sentir… des contractions que je n’avais jamais eues jusqu’à lors !

Au bout d’une heure, mon instinct de maman m’a fait comprendre que la naissance de notre fille était cette fois-ci, plus qu’imminente ♥

A suivre… <3

Choisir le prénom de bébé… et se mettre d’accord !
5 (100%) 4 votes

One thought on “Choisir le prénom de bébé… et se mettre d’accord !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *