Chronique d’une marmotte qui a un job

working-girl-power

Pour celles et ceux (on ne doute pas que la gente masculine puisse me lire) qui ne le savent toujours pas : j’ai enfin décroché un job ! Pour les gens qui débarquent après la guerre, il y a quelques temps, j’ai poussé une petite gueulante sur le monde du travail et les employeurs.

Donc, comme je l’ai dit plus haut, j’ai enfin un boulot et je suis la plus heureuse. Il m’a suffi d’un entretien pour obtenir le Saint Graal tant espéré par n’importe quel jeune diplômé. Tu pourras me dire que j’aurais pu trouver mieux avec le temps. Oui, certainement. Mais j’aurais pu ne rien trouver aussi…

Mon but aujourd’hui ? Faire mes armes sur un poste qui me permettra d’évoluer et d’élargir mon panel de compétences. Tu te demandes peut-être ce que je fais ? Je suis, grosso modo, Webmaster Editorial. Je bosse en binôme avec une nana qui est sur ce poste depuis presque deux ans et ma foi, on s’entend plutôt bien ! On bosse sur la gestion et la rédaction des contenus de plusieurs sites, sur les partenariats, échanges de liens, et sur tout le référencement naturel. C’est une petite boite dans un trou perdu pas très loin de chez moi, c’est dépaysant et ça me change. L’ambiance est jeune et détendue.

Ma journée type : recherche de contenus sur les thématiques de nos blogs, rédaction d’articles optimisés SEO, relais sur les réseaux sociaux. Ça c’est la base j’ai envie de dire. A compléter par l’optimisation SEO des fiches produits rédigées par le service commercial, la rédaction des communiqués de presse optimisés eux aussi (t’as vu, j’optimise un max !), interviews clients, mise en place de partenariats…en ce moment un peu de retouche photo et bientôt du montage vidéo ! Eh oui, je ne m’ennuie pas !

Tu veux connaître la meilleure ? Pôle Emploi, après 3 mois de stand-by, m’a envoyé un document me convoquant pour le mois de Décembre, le lendemain de ma prise de poste…Cherche l’erreur !

En bref, c’est un gros soulagement, moralement et financièrement. Le 07 Février je saurai si mon CDI est ferme ou non. Pour le moment, je fais ce que j’ai à faire, je prends mes marques, et je ne me soucie pas trop de ce qu’il peut arriver. Aux dires de mon responsable web, je fais du bon boulot et pour lui, la question ne se pose même pas : je reste.

Bien entendu, toutes mes pensées se tournent vers mon Papa qui malheureusement n’aura pas eu la chance et la joie de voir ça. Mais je sais qu’au fond, il ne me quitte pas et que de la où il repose, il doit quand même être très fier.

Chronique d’une marmotte qui a un job
Note cet article !

15 thoughts on “Chronique d’une marmotte qui a un job

  1. C’est super ça que tu aies trouvé un boulot qui te plaise et avec une bonne ambiance. y a rien de tel pour avoir envie d’aller travailler le matin 😉 Juste une petite question : « c’est quoi « SEO » ?
    Aucun doute que ton papa serait très fier de toi en ce moment.

    1. Ah le SEO c’est le référencement naturel (Search Engine Optimization) ! En gros, dès que je publie un article, mon objectif c’est de capter un maximum de trafic en ciblant les bonnes requêtes Google. Donc tout ce que je rédige est optimisé pour que l’on tombe sur la première page de Google en fonction de ce que l’internaute tape. Voilà !

  2. Je suis contente de voir que tu te plais dans ton boulot, c’est super important !!
    Et je suis bien d’accord avec le fait que ton père, où qu’il soit, est fier de toi, comme il l’a toujours été car tous les papas adorent leur petite fille 🙂

  3. Comme je suis une grosse busarde niveau ordi, j’ai lu ton post avec plein d’étoiles dans les yeux!!!! Eblouie que j’étais!
    Contente de voir que ça plane pour toi (ouhouhouhouh) ça plane pour toi toi toi toi toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *