Premier trimestre de grossesse : stress et fatigue !

premier-mois-grossesse

premier-trimestre-grossesseTu viens d’apprendre que tu vas avoir un bébé et généralement un petit bilan sanguin doit déterminer la date approximative du début de grossesse. Dans mon cas, j’étais enceinte de deux semaines. Dans 10-15 jours, je pourrai voir mon petit bébé lors de ma toute première échographie, celle où je pourrai voir s’il y a un petit cœur qui bat. Et quand tu n’as pas une vie bercée par la chance, c’est le tout premier stress de grossesse qui t’envahit. Car oui, tomber enceinte ça peut prendre du temps (1 an et demi je te rappelle) et tout peut s’écrouler du jour au lendemain, d’une seconde à l’autre.

Le premier mois de grossesse

premier-mois-grossesse

Pendant cette dizaine de jours à attendre, la fatigue ne me quitte pas, elle fait même partie de mon quotidien à peine le pied levé ! J’attends avec grande impatience cette première échographie déterminante car nous permettra de l’annoncer à nos proches (parents, frère et sœur) et de partager notre joie. Bon, il faut que je t’avoue quelque chose, dans cette aventure il y a une personne qui a suivi de près tout ce qui m’arrivait et qui était dans la confidence : mon beau-père. Eh oui, le futur grand-père étant obstétricien, il m’a été d’un grand soutien dans notre projet de futurs parents. Donc quand j’ai su que j’allais avoir un bébé, il a été la première personne au courant.

Le jour J est arrivé, nous allons à la maternité pour faire cette fameuse écho. Quelques jours avant, j’ai briefé un peu mon chéri sur ce qu’on pouvait voir.. et ne pas voir. Tu vas finir par te dire que je suis une nana très pessimiste, mais je ne le suis pas. Je suis juste consciente que les choses de la vie peuvent mal tourner, et c’est pour me protéger que je m’attends toujours au pire. Bref, je lui ai expliqué que l’on allait voir s’il y avait une poche et si celle-ci n’était pas vide, si un petit rythme cardiaque était perceptible. Quand l’écran s’est allumé, je n’ai rien vu de particulier mais mon beau-père était satisfait puisqu’il m’a expliqué que « ça » c’était la poche, « ça » c’était mon bébé et le petit point blanc qui clignotait : c’était son petit cœur qui battait. Il m’imprime la toute première photo de mon bébé, me félicite et me dit que désormais je peux l’annoncer à ma mère et que nous pouvons également l’annoncer à son épouse, ma belle-mère, à mon frère et à ma belle-sœur.

Pour ce qui me concerne, je suis morte de fatigue. Je me lève toutes les nuits pour aller aux toilettes, c’est une habitude que je vais devoir prendre pendant les mois à venir… Je n’ai pas les nausées du matin, je n’ai pas de nausées tout court. En fin de journée j’ai un peu l’impression d’avoir été secouée dans tous les sens, mais pas envie de vomir. Par contre dès que je rentre chez moi, je m’endors.

Le deuxième mois de grossesse

Le premier mois s’est déjà écoulé et bébé ressemble à un véritable haricot. Ce qui seront ses bras et ses jambes forment à présent des bourgeons. Il ne bouge pas encore mais ça évolue très bien. A ce moment, tu as besoin d’identifier ce petit être qui va grandir en toi pendant quelques mois et qui restera jusqu’à la naissance, totalement virtuel pour le futur papa. Nous l’avons donc surnommé « Harry » en référence à « haricot » . Donc tous les matins, le premier rituel qui était instauré était de saluer « Harry » et de faire un bisou à mon ventre.

Il faut que je prenne rendez-vous pour l’échographie du 3ème mois, la première écho officielle, celle qui est censée dépister la trisomie 21…mais également si le bébé est viable ou non…

Au début du 2ème mois, après mon rendez-vous, il y a eu un jour où d’un coup je me suis mise à perdre du sang. Nous n’en menions pas large, même si je ne m’inquiétais pas trop puisque le sang était très foncé, quasiment noir. S’il avait été rouge…je crois que j’aurais fondu en larmes, vraiment. Dans le cas présent, je n’ai pas voulu inquiéter mon chéri mais je lui ai quand même demandé d’appeler son père en 4ème vitesse. Il a confirmé ce que je pensais : le sang foncé est du vieux sang. La sonde vaginale lors de l’écho a dû irriter la muqueuse et me faire saigner. Bébé va bien, ne nous inquiétons pas. Il me prescrit, par ailleurs, de l’acide folique que je dois prendre jusqu’à la fin du premier trimestre.

grossesse-poitrine

Qui dit second mois de grossesse, dit « seins qui gonflent comme des pastèques » ! Ça devient très compliqué de trouver un soutien-gorge à ma taille et en plein été…un maillot de bain ! Avant de partir en vacances, il faut bien que je trouve quelque chose pour pouvoir me baigner…et c’est pas gagné… je suis désespérée devant le miroir des cabines d’essayage car j’ai beau être enceinte, je me trouve monstrueuse. Et cette impression, je vais la garder pendant longtemps…En effet, avant de tomber enceinte, j’accusais déjà 15 kilos de trop sur la balance après avoir arrêté de fumer 4 ans plus tôt. Bref, je prends ce qui « me va » , ça fera bien l’affaire pendant un mois.

Bon, les vacances ont été très compliquées puisque là où nous étions pendant 15 jours, la température avoisinait les 35 degrés…minimum ! Quand il fait déjà 50 degrés dans ton corps, tu es tel un phoque hors de l’eau, tu as besoin de fraîcheur et tu évites le soleil comme un vampire de peur de choper le masque de grossesse ! Ah, je m’en souviendrai longtemps de ces vacances…je n’ai quasiment pas quitté la clim et le parasol. Et puis la nourriture, quand tu ne sais pas comment les plats sont préparés et si les produits sont frais, tu te limites aux pâtes et au poulet qui doit être servi cuit sinon il est cru.

Le troisième mois de grossesse

Je rentre de vacances et quelques jours plus tard j’ai ma visite du 3ème mois de grossesse. Ça fait 15 jours que je n’ai pas vu mon petit haricot, j’espère qu’il va bien et qu’il a bien évolué. Dès que j’ai entamé le dernier mois du premier trimestre, la fatigue a disparu. Je me sens en meilleure forme. Par contre, depuis quelques temps maintenant, je suis inquiète à l’approche du test de la trisomie 21.

Lors de mon rendez-vous, ma gynéco me demande où j’ai pris rendez-vous pour l’échographie, et comme je n’ai pas choisi un des deux centres de radiologie qu’elle m’a conseillés, elle m’explique l’importance d’une bonne échographie et d’une bonne interprétation pour évaluer les risques…et comme j’ai la chance d’avoir non pas un, mais deux gynécos dont un obstétricien, tu penses bien que l’on ne m’envoie pas n’importe où pour faire mes échos ! Ce qu’elle n’a hélas pas assimilé tout de suite…et à force de me parler de la trisomie 21, des risques etc…elle m’a légèrement mise sous pression. Car quand on apprécie une personne (en l’occurrence, j’apprécie ma gynéco), on n’a pas envie de l’envoyer sur les roses. J’ai donc pris sur moi et serré les dents.

Quand je lui ai tout de même fait part de mes inquiétudes, elle les a balayées en un rien de temps (c’est aussi pour ça que je l’apprécie) : les risques sont très faibles. A cet instant, je me dis au fond de moi, que cela ne sert à rien de s’inquiéter, car je serai inquiète toute ma vie. Ça doit être à partir de cette réflexion que l’on sent que l’on va être maman. Soyons honnêtes, ce n’est pas au moment où l’on fait un test de grossesse ou que l’on voit notre petit bout à l’écran que l’on sait que l’on va être maman. Ça c’est écrit sur le papier, mais intérieurement, c’est plus complexe. Des fois ça se passe à la naissance, quand on voit pour la première fois son bébé. Moi, c’est quand j’ai pris conscience que toute ma vie j’aurai peur qu’il arrive quelque chose à mon enfant.

Après m’avoir examinée, elle allume l’échographe, je cherche la poche et le petit point blanc qui sont mes repères…mais je distingue mal les éléments…jusqu’à ce qu’elle me  dise « là, c’est sa tête… » , ce que je pensais être la poche était en fait la tête de mon haricot !! Bon, le haricot ne ressemblait plus vraiment à ça, il ressemblait presque à un vrai bébé, avec des bras, des jambes… ! Il avait tellement changé, tellement grandi, je ne le reconnaissais plus ! Ma réaction a bien fait rire la gynéco en tous cas.

troisieme-mois-grossesse-echographie
Il a bien changé le haricot, non ? 🙂

Au passage, je monte sur la balance…3 kilos de plus ! Je me fais un peu sermonner…eh oui, les vacances ça n’a pas que du bon…surtout cette année 🙁 A son bureau, elle me prend la tension…et elle blêmit : 14,8 ! Elle me demande si je me sens bien, je réponds que oui. Elle m’avoue alors qu’elle a peur de m’avoir bouleversée avec la trisomie 21, ce qui pourrait expliquer une tension élevée. La prise de poids également… Elle me demande si je peux reprendre ma tension dans la semaine pour m’assurer que tout va bien.

Elle me signe la déclaration de grossesse qu’il faut que j’envoie à la Caf et à la sécurité sociale, et en plus de la traditionnelle ordonnance pour la toxoplasmose, puis l’ordonnance pour la première échographie officielle et la prise de sang qui va avec pour le dépistage de la trisomie 21.

Quelques jours plus tard, je reprends ma tension et comme je le pressentais, tout va bien. Ma tension tourne autour de 12,5, comme d’habitude. On m’a toujours dit qu’elle serait plus basse en étant enceinte (ce qui n’est bien sûr pas gravé dans le marbre, un peu comme les nausées matinale ou les chevilles qui enflent)…eh bien pas du tout.

Ce mois-ci, je me décide à acheter mes premiers vêtements de grossesse, car même si je n’ai pas encore de ventre, je me sentirai mieux dans mes fringues, surtout en fin de journée. J’ai également commencé à me tartiner le ventre, les hanches et la poitrine de crème anti-vergetures. Et si je peux t’en conseiller une, c’est la crème Elancyl de Galenic. Elle ne laisse pas d’odeur, ne colle pas et sèche vite donc on peut s’habiller juste après l’application. Moi qui ne mets jamais rien sur mon corps, c’est la seule crème que j’ai adoptée il y a quelques années.

Je refais une petite écho avec mon chéri pour qu’il puisse découvrir comment « Harry » a changé en lui promettant une grande surprise dès qu’il le verra. Mais en ce qui le concerne, une seule et unique chose le hante : quand pourra-t-on savoir si c’est un garçon ou une fille ?

A suivre…

Premier trimestre de grossesse : stress et fatigue !
5 (100%) 1 vote

9 thoughts on “Premier trimestre de grossesse : stress et fatigue !

  1. Comment le suivi de nos grossesses ont été différents… Tu as eu de la chance d’avoir un beau-père dans le métier et d’être bien entouré. Moi le premier rendez-vous médical a été à 3 mois, j’ai rien eu avant. Et quand tu lis que le taux de fausse-couche avant 3 mois, j’avais la boule au ventre lors de cette première écho…
    Et comme on peut pas s’empêcher de se dire « et si », si j’avais eu une écho plus tôt, aurait-on vu ? Et si j’avais été écouté par mon gynéco, aurait-on pu changer quelque chose ? Ça me remue encore les tripes, même si aujourd’hui ou (je touche du bois) elle ne présente pas de séquelle et que je ne voudrai pour rien au monde changer ma fille.

    1. Oui, je suis une chanceuse, une privilégiée même. Je n’imagine pas ce qu’aurait été ma grossesse autrement.
      Je connais hélas trop de gens qui ont eu une mauvaise nouvelle à la première écho à 2 mois/2 mois et demi que si je peux conseiller de voir un gynéco équipé d’un échographe, je le fais ! Et s’il n’y en a pas, il ne faut pas hésiter à consulter un échographiste avant l’écho du premier trimestre. Ça peut paraître superficiel pour certains, mais tant qu’on ne sent pas bébé bouger, on ne peut pas savoir s’il va bien (même si ça ne veut pas tout dire).
      Par ailleurs, il ne faut pas consulter un obstétricien trop tardivement. Je regrette que les gynécos n’envoient pas dès le début les femmes enceintes chez un obstétricien. De graves problèmes sont décelés parfois trop tard…

      1. C’est le gynéco obstétricien qui n’a pas voulu de moi avant les 3 mois et il faisait lui-même les échographies 😉 Et quand je suis venue à 3 mois il m’a dit que j’étais venue encore trop tôt, alors que c’est juste que le RCIU de Lucie devait commencer à se voir selon moi…
        La chance que j’ai eu c’est d’avoir une grossesse paisible vu que j’ignorais le souci et un bébé warrior qui a réussi à survivre toute seule.

          1. Le comble c’est que les deux gynécos que j’ai eu sont très très réputés, dans la ville et sur le web ! J’avais pas choisi au hasard xD Mais comme dit le Chti avec moi on peut jamais avoir la solution simple !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *