Mes plus beaux souvenirs lors de mes voyages en Italie

Souvenirs Voyages En Italie

Très certainement parce que j’ai étudié l’italien pendant très longtemps (quasiment 10 ans) et que j’ai y vécu quelques mois, l’Italie est vraiment la destination de voyage et de vacances que je préfère. Quand je n’y vais pas pendant un certain temps, cela me manque… Et comme je n’y ai pas mis un pied depuis fin 2013… tu te doutes bien que cela me manque énormément ! Du coup j’ai décidé de te faire une petite sélection des meilleurs moments que j’ai passé en Italie : des situations très drôles en général… des choses merveilleuses que j’ai pu voir et des escapades culinaires inoubliables !

AU SOMMAIRE
(clique pour lire ce que tu souhaites)
En Emilie-Romagne
Me balader dans Cattolica
Me tromper de train
Chercher le tombeau de Dante à Ravenne
La Trattoria Salumeria Sorelle Picchi à Parme
En Toscane
Admirer la ville de Florence depuis l’esplanade Michel-Ange
Le marché central de Florence
Le Ponte-Vecchio
Le Palio de Sienne – La Piazza del Campo
Dans le Latium
Chercher le Teatro Marcello et la Bocca della Verità
Il Colosseo
Dans toute l’Italie
Prendre les transports en commun (train, métro, bus)
Demander un renseignement / de l’aide
Faire la tournée des tiramisù

En Emilie-Romagne

Me balader dans Cattolica

Les plaisirs les plus simples sont parfois les meilleurs. J’ai adoré vivre durant 2 mois à Cattolica (en 2008, pour faire mon stage de professionnel de fin d’études en Licence – tu peux retrouver mon récit ici), tout près de Rimini. J’allais tous les matins au boulot à pied (après une semaine à bicyclette, dont le pneu avant a rendu son dernier souffle) , et le weekend, si je restais sur place, je me baladais dans la ville et sur la plage. J’ai tout aimé de cette station balnéaire où je me sentais comme chez moi, et pour cause, je me sentais moins dépaysée puisque je vis au bord de mer dans le sud de la France. A Cattolica, je vivais dans un motel à 50 mètres de l’Adriatique ! Qui pourrait rêver de mieux ?


Me tromper de train

Lors de mon séjour de 2 mois en Italie, j’ai beaucoup pris le train. C’est un mode de déplacement que j’adore et je m’en suis donné à cœur joie. Ce jour-là, je devais partir à Ravenne pour y passer la journée et quand à l’heure d’arrivée je vois que mon train débarque en gare de Bologne… je me lève en trombe car je n’étais pas du tout dans la bonne direction ! J’arrive un peu dépitée devant un guichet tenu par 3-4 gentils monsieurs auxquels j’ai simplement dit « ho sbagliato treno » (traduction : « je me suis trompée de train » ) comme si le monde venait de s’écrouler.

Ils m’ont vraiment pris en pitié et m’ont expliqué que mon train passait 2 minutes après celui que j’ai pris (j’ai été leurrée par l’horloge et le manque d’annonce en gare – eh oui, Cattolica ce n’est pas la Gare de Lyon !), que ce n’était pas grave, qu’ils me tamponnaient mon billet pour que je puisse prendre un autre train qui part immédiatement (sans aucun supplément). Mais avant tout, ils m’ont demandé l’air perplexe puis amusé, pourquoi je comptais aller à Ravenne (sous-entendu qu’il valait mieux visiter Bologne !). J’ai donc répondu que je souhaitais voir le tombeau de Dante… Bref, je me suis retrouvée dans un train d’une gamme nettement supérieure  qui en deux temps trois mouvements m’a amenée à destination.

Chercher le tombeau de Dante à Ravenne

En voilà une expérience des plus cocasses… ou quand tu galères à lire le plan d’une ville ! Donc après m’être perdue à Bologne, je parviens à rejoindre Ravenne vers 12h et je me mets en quête de trouver le sépulcre de Dante Alighieri. Vers 13h, en vain, il fallait que je trouve un endroit pour me restaurer et je voyais que tout était en train de fermer. Je m’engouffre dans une petite brasserie et j’explique à la dame sur place que je cherche la tombe de Dante depuis 1h et que je n’arrive pas à le trouver. Elle me répond qu’il se trouve juste derrière ! En fait, je tournais autour depuis tout ce temps…


La Trattoria Salumeria Sorelle Picchi à Parme

Au cours d’un petit séjour dans la ville de Parme, nous avons eu l’occasion de découvrir le restaurant de cuisine de produits typiques Sorelle Picchi. Si vous êtes amateur/rice de bonne charcuterie, de bon fromage et surtout de gastronomie italienne, c’est une adresse à ne pas manquer si vous avez prévu de visiter Parme ! En entrant, vous avez la charcuterie/fromagerie pour ceux qui désirent simplement acheter des produits à la découpe. L’intérêt de cet endroit et de la plupart des trattorie, c’est de proposer à son menu, des plats composés de leurs produits.

Nous avons donc eu le plaisir de goûter aux bons petits plats des Sorelle Picchi et d’être accueillis à bras ouverts par un jeune serveur adorable et un patron parlant un français à la quasi perfection. Nous avons passé une soirée exceptionnelle et nous avons tellement bien mangé que nous avons roulé jusqu’à notre hôtel, heureusement situé à 5 minutes de marche (qui ont aidé à la digestion !). D’ailleurs à la fin de notre repas, on nous a offert un excellent digestif qui s’appelle « Bargnolino » (dès le lendemain j’en ai acheté une bouteille). Ça change du fameux Limoncello ou de la Grappa. Je le conseille, c’est vraiment très bon !

▶️ Pour en savoir plus, je t’invite à consulter le site dédié : http://www.trattoriasorellepicchi.com

En Toscane

Admirer la ville de Florence depuis l’esplanade Michel-Ange

Si vous avez la chance de vous rendre en vacances à Firenze, je vous invite à vous rendre sur le Piazzale Michelangelo depuis laquelle vous bénéficierez d’un panorama de rêve sur l’autre rive de l’Arno ! Vous pourrez ainsi voir les plus grands monuments et édifices du centre historique de Florence tels que le Duomo, le Ponte-Vecchio et le Palazzo Vecchio. C’est vraiment à faire quand vous êtes sur place car la vue est réellement panoramique. C’est d’ailleurs le lieu de rendez-vous des locaux quand sonne minuit le soir de la Saint-Sylvestre pour admirer le feu d’artifice !

Le marché central de Florence

Si vous cherchez un endroit vraiment sympa où manger sur Florence ou pour acheter des produits typiques (fromage, charcuterie, boisson etc.), il vous faut absolument vous rendre au Mercato Centrale en plein cœur de la ville. C’est un marché couvert où nous avons trouvé à l’époque une petite trattoria exceptionnelle ! Totalement vitrée, accessible par des fenêtres qui glissaient et permettaient de s’asseoir directement à table, nous avons partagé notre repas à côté d’un autre couple que nous ne connaissions pas. C’est vraiment original, nous ne connaissions pas du tout ce concept ! La cuisine était traditionnelle, les prix plus que raisonnables, nous en sommes ressortis 100% ravis 🙂

▶️ Pour en savoir plus, je t’invite à consulter le site dédié : http://www.mercatocentrale.it/mercato-centrale-firenze/

Le Ponte-Vecchio

Véritable emblème de la ville de Floence, il permet de traverser le fleuve de l’Arno et d’accéder à l’autre rive qui donne accès à différents petits commerces, ainsi qu’au Jardin de Boboli. Il est superbe, peu importe le moment de la journée ! Pensez à l’observer des deux côtés, notamment en empruntant le pont Santa Trinita 🙂


Le Palio de Sienne – La Piazza del Campo

Quand j’étais lycéenne, j’ai étudié le passage d’un roman policier italien (de mémoire : « Il palio delle contrade morte » de Carlo Fruttero et Franco Lucentini). Comme l’histoire se passe dans la ville de Sienne en plein dans l’organisation et les coulisses de la fameuse course mythique de chevaux appelée le Palio, nous avons donc appris ce que c’était et comment cela se déroulait.

Près de 10 ans plus tard, je mourrais d’envie de découvrir cette Piazza del Campo, place principale du centre historique de Sienne, où se déroule deux fois par an Le Palio. Sa particularité, c’est donc de se dérouler en plein coeur de la ville sur une place publique où se trouvent spectateurs et commerces ! Le lieu est chargé d’émotions, c’est très impressionnant à voir même sans course ! La place est dominée par le Palazzo Pubblico et la Torre del Mangia qui s’élève à près de 102 mètres de haut.

Dans le Latium

Chercher le Teatro Marcello et la Bocca della Verità

Mon premier souvenir, c’est quand on remontait le Tibre après avoir emprunté les ruelles du quartier juif. On cherchait le Théâtre Marcellus qui est un des plus anciens théâtres faits de pierre à Rome, et évidemment on ne le trouvait pas. Certainement parce qu’on ne savait pas à quoi il ressemblait. Mon compagnon n’étant pas quelqu’un de très patient, il ne supporte pas chercher et fait toujours appel à quelqu’un pour s’éviter de petites minutes d’agacement…

A côté de nous, deux carabinieri ! Bon, bah, désolée de les déranger et franchement gênée, j’ai fini par leur demander où se trouvait le Teatro Marcello. Leur première question fut « pourquoi ? » , ce qui m’a un peu étonnée donc j’ai simplement répondu que l’on voulait le voir. En fait, ils m’ont expliqué qu’il était fermé et du coup ils se demandaient pourquoi on le cherchait. Amusée, j’ai répondu que c’était juste pour l’observer de l’extérieur car apparemment c’était vraiment à voir. Ils ont confirmé et du coup ils m’ont indiqué sa direction et au moment de nous en aller, l’un d’eux a rajouté « vous ne pourrez pas le manquer, il ressemble au Colisée ! » . Effectivement, il ne se trouvait pas très loin et ressemblait réellement au Colisée !

Juste après, c’est la Bocca della Verità que nous cherchions en vain… Je connaissais la légende depuis mes années lycée également, qui raconte que si tu mets ta main dans la bouche et que tu ne dis pas une vérité, ta main est engloutie ! D’où son nom de « Bouche de la Vérité » évidemment. Je savais donc à quoi elle ressemblait mais j’étais persuadée de la trouver sur une place, accessible à tous. A force de chercher et de nous énerver à ne pas trouver, j’accoste deux couples d’un certain âge pour leur demander où elle se trouvait. Forcément, on était juste à côté !

En les remerciant et en partant dans la bonne direction, un des monsieurs m’a lancée « mi raccomando, non dire bugie ! » (traduction : « et surtout, ne dis pas de mensonge ! » ) 😀 Je me suis ensuite rendue compte qu’on ne pouvait pas la trouver comme je l’imaginais car en fait elle est accrochée à une des parois de la basilique Santa-Maria in Cosmedin… qui était fermée par une grille.


Il Colosseo

J’en rêvais depuis toujours, c’est une des premières choses que j’ai eu la chance de voir et de visiter à Rome : le Colisée ! Que dire, c’est un endroit magnifique qui mérite le temps d’attente interminable pour pouvoir rentrer à l’intérieur et s’imprégner de toute son histoire. Vraiment, si vous ne devez voir qu’une seule et unique chose à Rome, privilégiez la visite du Colisée. Juste avant de rentrer, entre le Colisée et le Palatin, vous pouvez admirer le majestueux Arco di Costantino.

Deux écoles : prendre un guide ou se débrouiller. Le guide vous permet de dire adieu aux files d’attente, mais les tarifs sont pour le coup… pas donnés ! Une fois à l’intérieur, on mesure toute l’ampleur des lieux et on imagine ans difficulté ce qu’il se passait dans cette arène impressionnante et d’une beauté sans pareil.

Par contre derrière, nous avons voulu visiter le Forum Romain et il a fallu jouer des coudes pour pouvoir rentrer dedans car le personnel fermait l’accès 1h plus tôt de façon à vider les lieux au moment de la fermeture officielle…

Dans toute l’Italie

En vrac, voici quelques expériences que j’ai adorées durant mes différents séjours en Italie (même si j’ai vécu des moments moins sympathiques, je préfère vous raconter les bonnes pour le moment 😉 ) :

Prendre les transports en commun (train, métro, bus)

Je l’ai dit plus haut, j’adore prendre le train et surtout en Italie car c’est le meilleur moyen de vraiment vivre à l’italienne. C’est incomparable à ce qu’il se passe en France car si chez moi je n’apprécie pas voyager dans un wagon bruyant, en Italie, cela ne m’a jamais dérangé ! Va comprendre pourquoi !

Voyages en Italie en Train

Demander un renseignement / de l’aide

Dans 99% des cas, je suis toujours tombée sur des gens serviables, gentils et surtout bienveillants, peu importe ce que je leur demandais. A Rome, dans une station de train déserte nous cherchions où acheter des tickets, j’ai demandé de l’aide à un jeune garçon qui nous a carrément accompagnés chez un buraliste à 5 minutes de marche. Ça se passe comme ça en Italie, je lui ai demandé où en trouver, il m’a répondu « viens je  te montre ! » .

Quand j’étais à Cattolica, le premier soir où je suis rentrée de mon lieu de travail avec ma bicyclette, je me suis perdue dans la ville et la nuit tombait. J’ai fini par accoster un monsieur qui m’a dit « mais tu en as pour au moins 2 km, ça va aller ? » , ce a quoi j’ai répondu « mais oui, je suis jeune ! » 😉

Faire la tournée des tiramisù

Si comme moi tu es incapable de résister devant une petite douceur en fin de repas, tu comprendras aisément ce que représente pour moi la tournée des tiramisù lors de mes escapades en Italie ! C’est un dessert que j’adore et que je réalise dès que j’en ai l’occasion (et que l’on me réclame beaucoup, également !). Comme je souhaite perfectionner mes recettes, je m’imprègne des talents culinaires de nos voisins italiens.

Par conséquent, lorsque je termine un repas où que j’aille en Italie, je choisis un tiramisù en dessert ! Et pour le coup, tous les tiramisù que j’ai mangés ont tous eu la particularité d’être absolument différents. Bons ? Evidemment ! 😉

Voilà, cette liste est bien évidemment non exhaustive mais déjà très longue… J’ai visité d’autres belles villes comme Bologne ou encore Trento, sans oublier Riva del Garda et son superbe lac. J’ai vu d’autres belles choses qui méritent tout autant le détour… J’ai essayé de faire le tri dans mes souvenirs, donc tout le reste méritera d’autres articles pour vous en parler !

Les photos sans © sont libres de droits et proviennent de Pixabay.com (les miennes – Toscane et Rome en particulier – à cause de la grisaille ambiante de la fin d’année et de la nuit n’étaient pas toutes terribles)

Mes plus beaux souvenirs lors de mes voyages en Italie
5 (100%) 5 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *