Est-ce-que c’est une fille ou un garçon ?

fille-ou-garcon

C’est la grande question que l’on se pose lorsque l’on tombe enceinte, car pour une grande majorité, il est très difficile d’attendre 9 mois (au maximum) pour découvrir le sexe de leur enfant…et je les comprends ! Les trois premiers mois de grossesse sont bercés par cette question qui revient sans cesse : « vous préférez un garçon ou une fille ? » . Si l’on pouvait choisir, ça se saurait ! Donc pourquoi préférer l’un plus que l’autre ?

fille-ou-garcon

A la base, je ne suis pas du genre à aimer les surprises, donc je n’avais absolument aucune envie de ne pas connaître le sexe de mon enfant. Mais dans cette période où le sexe est alors inconnu et que rien ne nous indique que l’on peut avoir une petite fille ou un petit garçon dans son ventre, les théories fusent et on se trouve parfois, future maman, confrontée à un souci de taille : le futur papa VEUT impérativement un garçon.

Il faut que ce soit un garçon !

Depuis toujours, je savais que mon chéri voulait un garçon. Mais ce n’était pas juste un souhait, il le désirait plus que tout au monde. Alors même qu’on faisait connaissance, il avait déjà en tête d’avoir un petit garçon, son prénom et les matches de foot qu’ils regarderaient ensemble. Tu t’imagines bien qu’à l’annonce de ma grossesse, le rêve d’avoir un garçon a resurgi aussitôt et pendant 3 mois, l’envie de savoir ne l’a pas quitté une seule seconde.

Les maris des copines n’aident pas beaucoup non plus, surtout quand ils ont déjà eu un petit garçon. Tu comprends, une fille c’est compliqué, à un certain âge on ne veut pas qu’elle tourne mal, qu’elle devienne trop comme ci ou pas assez comme ça… Et quand les garçons vont la regarder…malheur ! Et puis un garçon tu peux jouer au foot avec lui, tu peux regarder le sport à la télé, tu peux parler de trucs de mecs. Tant de clichés autour d’un si petit être…

Au départ, mon bébé était si bas que j’étais persuadée que c’était un petit garçon. Mais on plus on me disait qu’il fallait que ce soit un garçon, l’idée que je me faisais du sexe de mon bébé ne correspondait plus du tout : je ressentais que c’était une fille et qu’elle allait tous les faire mentir.

est-ce-que-c-est-une-fille-ou-un-garcon

Le jour J

Quand j’ai atteint les 3 mois de grossesse, nous avons bien entendu souhaité savoir s’il était possible de connaître le sexe de notre bébé. Après une heure de bataille à secouer mon bébé dans tous les sens pour qu’il ou elle daigne se tourner comme il fallait…le cordon s’est positionné pile poil entre les jambes…à croire que bébé s’amusait avec les nerfs de son papa. Et soudain, j’ai entendu mon beau-père dire : « Ah, maintenant j’ai une idée de ce que c’est ! Je crois bien que c’est une petite fille » . Au moment même où il disait cela, il anéantissait tous les rêves de son fils…

Evidemment, certains hommes n’ont pas de préférence et parfois ce sont les futures mamans qui en ont. J’ai toujours souhaité avoir un garçon en premier car j’ai toujours rêvé avoir un grand frère (même si j’adore mon petit frère, cela va de soi). J’ai toujours un peu regretté d’être l’aînée et j’ai toujours désiré avoir le choix du roi. Mais quand on m’a dit que j’allais avoir une petite fille, je n’ai ressenti aucune déception, bien au contraire. J’étais heureuse, comme si l’on m’avait annoncé l’arrivée d’un petit garçon. Je voyais disparaître le petit lit en forme de voiture dans la petite chambre de garçon que je m’étais secrètement imaginée, mais sans tristesse ni regret. Elle se portait bien, c’était l’essentiel. Oui, j’ai dit « elle » .

c-est-une-fille

Mais qu’est-ce-que je vais bien pouvoir faire avec une fille ?

Il faut savoir qu’un homme, quand il est passionné de sport, notamment de foot et de rugby, il ne se voit pas avoir une fille. C’est bien connu, on ne fait rien d’intéressant avec une petite fille à part jouer à la poupée et se maquiller ! Ah, pauvres de vous jeunes futurs papas, avoir une fille ne se résume fort heureusement pas à ça ! Mais on a beau vous le répéter jusqu’à la naissance de celle-ci, vous n’y croyez pas.

Toute la grossesse, vous n’arrivez pas à vous investir totalement car il s’agit d’un monde que vous connaissez mal et dont vous n’avez pas spécialement envie : le monde du rose, des paillettes, du tulle, des poupées etc. Oui, mais ça c’est dans votre esprit, car attendre une petite fille ne veut pas forcément dire se plonger dans un univers de guimauve ! Il faut cesser de croire que les petites filles ne mettent que du rose et des robes et ne font que de la danse ou de la gym ! En ce qui me concerne, j’ai fait du tennis, j’aime le sport automobile et les jeux de combat, je n’en reste pas moins une fille.

La seule chose qui console un homme, c’est qu’il se dise que sa fille l’idolâtrera et qu’elle ne jurera que par lui. Qu’il sera chouchouté par deux femmes, qu’il sera le premier homme de sa vie et qu’elle l’aimera de tout son être.

Et le jour où cette petite merveille montre le bout de son nez, toutes les inquiétudes disparaissent et on les voit s’extasier devant un si petit bout de chou, comme s’ils n’avaient jamais rien vu d’aussi beau… ♥

A suivre !

Est-ce-que c’est une fille ou un garçon ?
5 (100%) 3 votes

8 thoughts on “Est-ce-que c’est une fille ou un garçon ?

  1. Boh dis donc tu lui donneras une tape à ton homme de ma part, c’est quoi ces préjugés ! Il peut jouer au ballon avec sa fille ou regarder des matchs de rugby avec elle ! Nan mais cte mufle, elle va avoir du boulot ta fille à lui remettre les idée en place tssss 😛

    Ici on s’en foutait royalement du sexe, on a rien donc on prenait ce qui venait 🙂 Par contre ce qui venait a été chiant avant de montrer mais bon ! Au moins c’était rigolo, à chaque rendez-vous tout le monde « aloooooooooors » et nous « ben on sait toujours pas » x)

    1. En fait c’est une grande majorité des hommes qui pense comme ça apparemment… La plupart se demande toujours quoi faire avec une fille et puisque ce sont des hommes, ils trouvent plus pratique et plus simple d’avoir un petit garçon.
      Moi je m’en foutais du moment qu’on me disait qu’il ou elle allait bien, le reste m’étais complètement égal.

      1. C’est trop ça, du moment que ça allait bien on s’en fout total quoi ! Le Chti était comme nous lui, et maintenant qu’il a une fille, il a hâte qu’elle grandisse pour aller faire du volley avec elle 🙂

  2. Le papa voulait un garçon a tout prix. Il a fait la tête pendant 3 jours quand il a su que c’était une fille… Aujourd’hui il se régale et il m’a même dit « Tu sais, même si le second sera une fille aussi je serais super content ! » (ce qui relève du miracle crois-moi !)

    1. Aaaah je reconnais un peu ce que j’ai vécu ! Sauf que ça a duré plus que trois jours et qu’il était triste comme les pierres 🙁 mais après c’est passé, au fil des mois, il s’est répété qu’elle l’adorerait plus que n’importe qui et qu’elle le chouchouterait 🙂 et quand elle est née, il n’avait qu’une seule phrase en bouche « elle est vraiment trop belle ma fille ! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *